Le député du Loir-et-Cher a été démis de ses fonctions au sein du parti au nom de l’unité derrière Valérie Pécresse. Guillaume Peltier avait affiché des positions contraires à la ligne de rassemblement du mouvement de droite.