« La République Ensemble », ça vous parle ?

Marc Fesneau (Modem), conseiller régional et ministre en charge des relations avec le Parlement avait réuni à Chailles (41), une poignée d’amis afin de jaboter dans une langue estampillée LRE. Quésaco ? Politica explicite ce réseau politisé qui prépare le terrain présidentiable.
Par Émilie Rencien
4 décembre 2021
Marc Fesneau dans l’hémicycle de la région centre-Val de Loire. Archives ARP
Marc Fesneau lors de la séance d’installation du nouvel exécutif de la région Centre-Val de Loire à Orléans le 2 juillet 2021. Archives ARP

Lorsqu’il est question de lacis organisés d’élus, personne n’ignore plus l’existence de l’Association des Maires de France (AMF) dont le nouveau président n’est autre que le maire LR de Cannes, David Lisnard. Sur un fond politique, mais sans doute moins connu, le RRF, réseau rural français d’élus portés sur la transition écologique ; l’ECVF, rassemblement associatif d’élu(e)s contre les violences faites aux femmes ; ou encore l’ARIC, ce réseau breton « démocrate et pluraliste » pour « placer l’élu(e) et le citoyen au cœur de l’action ». Et cætera.

Les exemples de réseautages typés sont fourmillants dans l’Hexagone. « La République Ensemble » a pour sa part tissé sa propre toile d’entrelacs depuis deux ans. Malgré tout, pour celles et ceux qui suivent assidûment l’actualité politique, l...

La suite est réservée aux abonnés.

Accédez à tous les contenus de "Politica Mag" en illimité.

Soutenez un journalisme positif, non partisan et une rédaction indépendante.

 

S'abonner pour lire la suite...

Déjà abonné ? Se connecter

Dans la même rubrique

Merci pour le cadeau : lettre d’un Solognot à Éric Zemmour

Merci pour le cadeau : lettre d’un Solognot à Éric Zemmour

Dans une lettre ouverte adressée à « Politica Mag », Jean-Baptiste Baudat, Romorantinais, candidat aux élections départementales 2021 et ancien élève de l’ENA remercie Éric Zemmour d’avoir accepté à ses côtés le député Guillaume Peltier.

Après le fatras Perruchot, le reconquérant Peltier !

Après le fatras Perruchot, le reconquérant Peltier !

Inutile de seriner les remous causés par les affaires judiciaires de Nicolas Perruchot président du Loir-et-Cher. En 2022, c’est au leader de la majorité départementale, Guillaume Peltier de pimenter cette assemblée en plein weekend de l’Épiphanie, délaissant ses rois LR au profit d’un autre couronne. Depuis ce 9 janvier, il signe d’un Z qui veut dire Zemmour.

Présidentielle : Guillaume Peltier rallie Éric Zemmour

Présidentielle : Guillaume Peltier rallie Éric Zemmour

Dans le Grand Rendez-Vous dimanche sur Europe 1 et CNews le député du Loir-et-Cher annonce rejoindre le parti d’Eric Zemmour pour l’élection présidentielle. Dans la foulée, Christian Jacob notifie son exclusion de LR.