Au menu de « Reconquête Loiret », du rififi et des luttes de pouvoir

À peine lancé, le mouvement loirétain de soutien à la campagne du polémiste Éric Zemmour se trouve confronté à des luttes de pouvoir intestines. Témoignages de cadres recueillis par Politica Mag.
Par Mourad Guichard
4 janvier 2022
Valentin Blelly, La Reconquête Loiret
Valentin Blelly lors du lancement de « La Reconquête Loiret » à Orléans. ARP / POLITICA

Cette article à récemment été mis à jour le 6 janvier 2022

La Reconquête Loiret, déclinaison départementale du mouvement de soutien national à Éric Zemmour, candidat à la présidentielle, connaît déjà ses premières tensions. Alors que Bruno Chauvierre, ancien député FN et maître d’œuvre dans la création du comité local de soutien à la candidature du polémiste, devait naturellement occuper une place prépondérante dans le nouvel organigramme qui doit être présenté dans les prochains jours, il aurait, selon nos informations, été écarté des instances dirigeantes par le jeune Valentin Blelly.

Transfuge LR, Blelly, ancien militant FN, a été intronisé à la tête des Jeunes Républicains du Loiret avec la bénédiction du maire d’Orléans Serge Grouard ; lui-même soutenu par Bruno Chauvierre durant la campagne des municipales. Blelly, relevé de ses fonctions depuis son ralliement à Zemmour, comme vous le révélait Poltica-Mag, vouerait pourtant une profonde hostilité à ce même Chauvierre, cadre du Rassemblement pour la France (RPF).


Lire aussi
Loiret : un cadre LR pro-Zemmour viré par un président « Zemmour compatible » 

« Blelly n’a pas trahi Les Républicains par hasard », confie un animateur local du mouvement zemmourien. « Il veut occuper un espace politique et médiatique de premier plan, quitte à évincer les anciens plus légitimes que lui ». Exemple récent, Blelly n’aurait pas supporté que France Bleu Orléans invite Bruno Chauvierre à sa place à l’occasion d’une matinale programmée au lendemain de l’annonce de la candidature de Zemmour.

Chauvierre vs Blelly : aux instances régionales de trancher

Contacté par Politica Mag, Valentin Blelly n’a pas formellement démenti ces informations. « L’entrisme n’est pas une nouveauté dans les mouvements naissants », explique un cadre de Les Républicains qui a milité aux côtés de Blelly. « N’ayant pas particulièrement brillé à la tête des Jeunes Républicains, il tente sa chance dans une structure plus prometteuse en sachant que son ancien parti, du moins localement, ne lui tirera pas dans les pattes ».

Pour l’heure et à la veille du meeting de Zemmour le 7 janvier à Châteaudun (Eure-et-Loir), la balle est dans le camp des instances régionales qui devront trancher entre l’expérience d’un Chauvierre qui a misé sur le candidat Zemmour dès le départ et un Blelly qui continue de jouer sur les deux tableaux. D’ailleurs, il affirme n’avoir toujours pas reçu sa lettre de révocation de Les Républicains.

Dans la même rubrique

Reconquête Loiret : le référent départemental bientôt débarqué

Reconquête Loiret : le référent départemental bientôt débarqué

Les tensions qui agitent Reconquête dans le Loiret aboutissent au limogeage du référent fédéral Valentin Blelly, ponctuant une information révélée par Politica Mag. Il est officiellement « promu » à la tête de la nouvelle cellule de coordination régionale des partis frères.

À Châteaudun, Éric Zemmour brosse le monde rural dans le sens du poil

À Châteaudun, Éric Zemmour brosse le monde rural dans le sens du poil

Le candidat à la présidentielle a réuni plusieurs centaines de militants et sympathisants ce vendredi soir, à Châteaudun à l’occasion de son meeting régional de campagne. Il y a dit son attachement à la ruralité et aux Français implantés en périphérie des grandes villes.

Présidentielle 2022 : le Blésois Gildas Vieira graffité à la bombe noire…

Présidentielle 2022 : le Blésois Gildas Vieira graffité à la bombe noire…

En vœux-tu en voilà… Nous nous souviendrons de la permanence du candidat LR à la mairie de Blois à la façade vitrée criblée d’impacts de balles en octobre 2019. C’est un autre élu de cette localité qui a fait l’objet en ce début 2022 de signes distinctifs déplacés apposés sur la vitrine de son QG.

« La belle maison » : conseil de lecture amical d’Orléans Mag

« La belle maison » : conseil de lecture amical d’Orléans Mag

Dans son numéro double de décembre 2021et janvier 2022, le journal municipal Orléans Mag propose des idées de lecture. En tête des livres sur la Loire, l’histoire d’Orléans et les grandes signatures de la littérature jeunesse, on découvre le roman « La belle maison ».

EELV 41 : une incinération qui nourrit le feu de la discorde

EELV 41 : une incinération qui nourrit le feu de la discorde

Les Verts du Loir-et-Cher questionnent et surtout, pilonnent un projet à la suite de la consultation préalable qui s’est déroulée du 23 novembre au 19 décembre 2021 sur une dizaine de communes d’Agglopolys. Ce qui leur hérisse le poil ? La construction d’une nouvelle ligne d’incinération.