Départementales

Révélateur de la structuration politique territoriale, les élections départementales sont cruciales pour les territoires. Quel est le mode de scrutin ? Quelles sont les compétences des conseilleurs départementaux ?

À la suite des déclarations de Pascal Bioulac l’Union pour le Loir-et-Cher (UPLC) implose

À la suite des déclarations de Pascal Bioulac l’Union pour le Loir-et-Cher (UPLC) implose

Pascal Bioulac, actuel président du groupe de la majorité de la droite et du centre au Conseil départemental de Loir-et-Cher, acte la dissolution de l’UPLC. En soutenant des adversaires de Jean-Marie Janssens à Montrichard, s’opposant par ailleurs à Guillaume Peltier, le maire de Lamotte-Beuvron fait imploser la majorité, trois jours avant le premier tour des élections.

Cinq candidats d’Indre-et-Loire débattent sur FR3

Aides sociales, gestions des mineurs étrangers, redynamisation des campagnes et tourisme ont été abordés par les cinq candidats aux élections départementales d’Indre-et-Loire lors du débat organisé par France 3 Centre-Val de Loire.

Départementales : à Veuzain-sur-Loire, penser l’après-Nicolas Perruchot

Départementales : à Veuzain-sur-Loire, penser l’après-Nicolas Perruchot

Nicolas Perruchot, président du conseil départemental, signait son retour dans la vie politique locale au côté de Catherine Lhéritier en faisant basculer le canton de Veuzain à droite en 2015. Après l’annonce du président de son retrait de la politique, la NR revient sur les trois binômes candidats sur ce canton traditionnellement à gauche.

Comment fonctionnent les élections départementales ?

Comment fonctionnent les élections départementales ?

Les 20 et 27 juin prochains, les électeurs seront appelés aux urnes pour élire leurs conseillers régionaux et départementaux. Alors, comment se passe le vote pour ce scrutin ? Quelles sont les compétences de ces territoires ? Et quels étaient les équilibres politiques lors de la mandature qui s’achève ? Décryptage.

Qui veut la peau du président Perruchot ?

Qui veut la peau du président Perruchot ?

Avec trois élus, dont un poste de vice-président occupé par Louis Redon-Colombier, le Modem jouait jusqu’ici un rôle relativement discret au sein du département de Loir-et-Cher. Avec le député Stéphane Baudu ouvertement positionné pour succéder au sortant Nicolas Perruchot à la tête de la collectivité, il pourrait en être tout autrement.