Centre-Val de Loire, cette belle région promise à la gauche

Grâce la fusion express de sa liste avec celle de l’écologiste Charles Fournier, le socialiste François Bonneau espère l’emporter au second tour des régionales dans le cadre d’une quadrangulaire inespérée.
Par Alberto Rodriguez Pérez
24 juin 2021
Nicolas Forissier marche avec Michel Barnier à Orléans.
Nicolas Forissier marche avec Michel Barnier lors de son meeting à Orléans. ARP/POLITICA

François Bonneau s’est permis de donner une première indication dès dimanche soir en basculant en tête au premier tour des élections régionales. « Les conditions d’une victoire sont réunies », a-t-il déclaré. Après l’absence d’accord entre Nicolas Forissier (LR-UDI) et Marc Fesneau (MoDem-LREM), un véritable boulevard s’ouvre pour le président socialiste sortant.

Arrivé quatrième, le ministre-candidat se maintient faute d’accord avec le leader de la droite républicaine. A gauche, comme en 2015, François Bonneau et Charles Fournier font cause commune après avoir défendu leur couleur au premier tour.

Le scrutin de ce dimanche se jouera donc entre quatre candidats, une première en Centre-Val de Loire. Alors que la droite et le centre s’étaient accordés en 2004, 2010, 2015, i...

La suite est réservée aux abonnés.

Accédez à tous les contenus de "Politica Mag" en illimité.

Soutenez un journalisme positif, non partisan et une rédaction indépendante.

 

S'abonner pour lire la suite...

Déjà abonné ? Se connecter

Dans la même rubrique

Merci pour le cadeau : lettre d’un Solognot à Éric Zemmour

Merci pour le cadeau : lettre d’un Solognot à Éric Zemmour

Dans une lettre ouverte adressée à « Politica Mag », Jean-Baptiste Baudat, Romorantinais, candidat aux élections départementales 2021 et ancien élève de l’ENA remercie Éric Zemmour d’avoir accepté à ses côtés le député Guillaume Peltier.

Après le fatras Perruchot, le reconquérant Peltier !

Après le fatras Perruchot, le reconquérant Peltier !

Inutile de seriner les remous causés par les affaires judiciaires de Nicolas Perruchot président du Loir-et-Cher. En 2022, c’est au leader de la majorité départementale, Guillaume Peltier de pimenter cette assemblée en plein weekend de l’Épiphanie, délaissant ses rois LR au profit d’un autre couronne. Depuis ce 9 janvier, il signe d’un Z qui veut dire Zemmour.

Présidentielle : Guillaume Peltier rallie Éric Zemmour

Présidentielle : Guillaume Peltier rallie Éric Zemmour

Dans le Grand Rendez-Vous dimanche sur Europe 1 et CNews le député du Loir-et-Cher annonce rejoindre le parti d’Eric Zemmour pour l’élection présidentielle. Dans la foulée, Christian Jacob notifie son exclusion de LR.