Détournements à l’Apajh 37 : inéligibilité pour Cathy Münsch-Masset, prison ferme pour son époux

Temps de lecture estimé : < 1 minute Cathy Münsch-Masset a été condamnée à 18 mois de prison avec sursis et cinq ans d’inéligibilité pour recel d’abus de confiance aggravé. Elle avait bénéficié de fonds détournés par son mari.
Par La Rédaction
9 mars 2022
Cathy Munsch-Masset

L’ex-première adjointe à la mairie de Tours Cathy Münsch-Masset a été condamnée mardi à dix-hut mois d’emprisonnement avec sursis et cinq ans d’inéligibilité pour recel d’abus de confiance aggravé par le tribunal correctionnel de Tours dans l’affaire de détournements de fonds à l’Apajh 37.

La conseillère régionale de la majorité PS-EELV-PCF a été déclarée coupable d’avoir bénéficié des fonds détournés par son mari dans sa fonction de directeur de l’Association pour adultes et jeunes handicapés d’Indre-et-Loire. Cathy Münsch-Masset s’était défendue en expliquant n’avoir aucune connaissance de l’origine des fonds, laissant son époux gérer les finances.

Toujours conseillère à la Ville et à la Métropole  de Tours ainsi qu’à la Région, Cathy Münsch-Masset devra donc renoncer à ses fonctions politiques, à moins qu’elle décide d’interjeter appel sous un délai de dix jours, ce qui suspendrait alors sa peine d’inéligibilité.

Comme pour son épouse, le tribunal correctionnel a suivi les réquisitions du parquet

Le mari de Cathy Münsch-Masset, qui avait reconnu avoir détourné 24 chèques entre 2018 et 2020 pour un montant total de 350 600 euros, a été condamné, lui, à trois ans d’emprisonnement, dont dix-huit mois avec sursis. Il devra se présenter le 29 mars 2022 à la maison d’arrêt de Tours. La partie ferme de la peine est non aménageable et soumise à une exécution provisoire. 

Le tribunal a ordonné la confiscation de la maison du couple, d’une valeur de 433 000 €. Guillaume Masset et Cathy Münsch-Masset devront également rembourser solidairement la totalité des sommes détournées à l’Apajh 37, soit 350 600,47 €.

Dans la même rubrique

Fêtes johanniques d’Orléans : une invitée peut en cacher un autre

Fêtes johanniques d’Orléans : une invitée peut en cacher un autre

Emmanuel Macron, Bernadette Chirac, François Mitterrand… l’invité officiel des Fêtes de Jeanne d’Arc à Orléans participe à la notoriété des festivités. Cette année, c’est Masha Kondakova, réalisatrice ukrainienne inconnue qui est sortie tardivement du chapeau. Explications !

Emmanuel Macron propose  Jacqueline Gourault au Conseil constitutionnel

Emmanuel Macron propose Jacqueline Gourault au Conseil constitutionnel

Le président de la République, Emmanuel Macron, a proposé, mardi 15 février, de nommer Jacqueline Gourault (MoDem), à l’un des trois sièges du Conseil constitutionnel bientôt inoccupés. La nomination de l’actuelle ministre de la Cohésion des territoires doit être confirmée par le Parlement.