Élus, chasseurs et militants manifestent pour le climat et contre l’engrillagement

Temps de lecture estimé : 2 minutes Samedi 6 novembre, militants, élus et chasseurs se sont réunis à Romorantin-Lanthenay (41) pour manifester leur opposition au dérèglement climatique, l’engrillagement en Sologne et la chasse en enclos.
Par Alberto Rodriguez Pérez
7 novembre 2021
Le Blésois Claude Gruffat député européen EELV. ARP / POLITICA
Le Blésois Claude Gruffat député européen EELV a appelé au développement de pétitions citoyennes pour interpeller Bruxelles. ARP / POLITICA
Les jeunes ont marché pour le climat à Romoranitan.
Les manifestants ont protesté contre les grands propriétaires qui édifient ces clôtures le long de leurs territoires de chasse. ARP / POLITICA
Dans le cortège, des sympathisants EELV, LFI, LREM et des associations telles que Urgence Faune Sauvage de Sologne ou Sologne Nature Environnement. ARP / POLITICA
Les manifestants au côté des Amis des Chemins de Sologne et du Petit Solognot (mis en examen pour leur position contre l’engrillagement) devant la permanence du député Guillaume Peltier. ARP / POLITICA
Lire aussi
Le Petit Solognot mis en examen pour sa lutte contre l’engrillagement 

Des discours enflammés pour demander des actions pour le climat et la liberté de la presse en soutien au journal Le Petit Solognot. ARP / POLITICA
François Cormier-Bouligeon, député LREM du Cher, Charles Fournier, vice-président EELV du Conseil régional Centre-Val de Loire, François Bonneau, président (PS) de la région, militants de la France Insoumise… ont demandé une protection accrue de la Sologne. ARP / POLITICA

Dans la même rubrique

Jean-Luc Brault, ce n’est qu’un au revoir…

Jean-Luc Brault, ce n’est qu’un au revoir…

En Loir-et-Cher, les histoires se succèdent sans forcément se ressembler. La dernière nouvelle qui crée date est la démission du maire de la commune nouvelle, Le Controis-en-Sologne, en place depuis 27 ans. Pour autant, politiquement, Jean-Luc Brault n’a pas encore prononcé son dernier mot.

Vendôme, Vuitton, alligators et animaux politiques

Vendôme, Vuitton, alligators et animaux politiques

En France, il existe une ville dénommée Vendôme. Mais ce n’est pas à Paris. Plutôt en ruralité, dans le Loir-et-Cher. Et c’est justement là que le groupe LVMH y a posé ses ateliers de confection de sacs à main de haute facture. Un acte d’apparence militante qui cache un business très avisé. Politica y était ce mardi 22 février.

L’animaliste Hélène Thouy au pays des chasseurs solognots

L’animaliste Hélène Thouy au pays des chasseurs solognots

Avant un meeting salle Eiffel à Orléans (45), l’avocate du barreau de Bordeaux, candidate présidentiable du Parti animaliste, a chaussé des bottes samedi 12 février, pas du tout gênée de marcher dans la boue de Loir-et-Cher. Et pas n’importe où : à Chaumont-sur-Tharonne, paradis pour propriétaires de domaines de chasse. Enfer pour d’aucuns, qui abrite pourtant un sanctuaire animalier.

Après le fatras Perruchot, le reconquérant Peltier !

Après le fatras Perruchot, le reconquérant Peltier !

Inutile de seriner les remous causés par les affaires judiciaires de Nicolas Perruchot président du Loir-et-Cher. En 2022, c’est au leader de la majorité départementale, Guillaume Peltier de pimenter cette assemblée en plein weekend de l’Épiphanie, délaissant ses rois LR au profit d’un autre couronne. Depuis ce 9 janvier, il signe d’un Z qui veut dire Zemmour.

EELV 41 : une incinération qui nourrit le feu de la discorde

EELV 41 : une incinération qui nourrit le feu de la discorde

Les Verts du Loir-et-Cher questionnent et surtout, pilonnent un projet à la suite de la consultation préalable qui s’est déroulée du 23 novembre au 19 décembre 2021 sur une dizaine de communes d’Agglopolys. Ce qui leur hérisse le poil ? La construction d’une nouvelle ligne d’incinération.

Quand la politique nationale s’entremêle dans l’échiquier politicien local

Quand la politique nationale s’entremêle dans l’échiquier politicien local

Par sa proximité géographique avec le bassin parisien, le Loir-et-Cher est une terre promise pour les visiteurs hexagonaux de tous acabits. Ce département rural et central est a fortiori régulièrement l’épicentre d’une cartographie de ponts, souvent anciens, dont les arches surbrillent à l’approche d’échéances électorales. Exemples récents à l’appui.