Et si la surexposition des enfants aux écrans était le mal du siècle ?

À l’initiative de Caroline Janvier, députée LREM de la 2e circonscription du Loiret, un collectif de parlementaires transpartisans et de personnalités appelle à l’élaboration collective d’une proposition de loi visant à la prévention et la sensibilisation des parents.
Par Alberto Rodriguez Pérez
16 décembre 2021
Enfant exposé à un écran d'ordinateur.
Sept cent vingt-huit heures, soit deux heures par jour. C’est la durée moyenne d’exposition annuelle aux écrans des enfants âgés de 3 à 10 ans. CAMERON PRINS / POLITICA

Dans une tribune publiée par Le Monde, plus de cent signataires, dont beaucoup de parlementaires, mais aussi le musicien Nicola Sirkis, le jeune retraité de la vie politique Benoit Hamon, le maire de Reims Arnaud Robinet ou encore le philosophe Gaspard Koenig et la docteure Marie Danet, alertent sur la surexposition des enfants aux écrans. Leur objectif, déposer une proposition de loi fin janvier à l’Assemblée nationale.

Sept cent vingt-huit heures, soit deux heures par jour. C’est la durée moyenne d’exposition annuelle aux écrans des enfants âgés de 3 à 10 ans. Parmi eux, un tiers prennent leurs repas devant un écran. C’est dire à quel point ces dispositifs sont présents dans une période de la vie où les enfants ont des défis vitaux à relever : apprendre ...

La suite est réservée aux abonnés.

Accédez à tous les contenus de "Politica Mag" en illimité.

Soutenez un journalisme positif, non partisan et une rédaction indépendante.

 

S'abonner pour lire la suite...

Déjà abonné ? Se connecter

Dans la même rubrique

Merci pour le cadeau : lettre d’un Solognot à Éric Zemmour

Merci pour le cadeau : lettre d’un Solognot à Éric Zemmour

Dans une lettre ouverte adressée à « Politica Mag », Jean-Baptiste Baudat, Romorantinais, candidat aux élections départementales 2021 et ancien élève de l’ENA remercie Éric Zemmour d’avoir accepté à ses côtés le député Guillaume Peltier.