Le président sortant François Bonneau en tête au premier tour

Après un coude-à-coude avec Aleksandar Nikolic, c’est finalement le président sortant François Bonneau qui remporte le premier tour de l’élection régionale.
Par Alberto Rodriguez Pérez
20 juin 2021

La liste du président sortant (PS), François Bonneau, arrive en tête (24,81 %), devant le candidat RN Aleksandar Nikolic (22,24 %). Nicolas Forissier (LR-UDI) obtient 18,82 % des voix. Le ministre des relations avec le Parlement, Marc Fesneau, issu des rangs du MoDem recueille 16,65 % des suffrages et termine seulement quatrième. 

10,85 % des suffrages vont à Charles Fournier EELV-LFI-Génération-s, Jérémy Clément et Christelle de Crémiers obtiennent un score de 4,07 %, et Farida Megdoud (Lutte ouvrière) ferme la marche avec 2,56 %.


Pour rappel, lors des dernières régionales, la liste frontiste était arrivée en tête au premier tour, avec 30,49 % des voix, devant celle (LR-UDI-MoDem) de Philippe Vigier (26,25 %) et celle du socialiste François Bonneau, président sortant de la région (24,31 %). EELV avait obtenu 6,6 % des voix, le Front de gauche 4,59 %, Debout la France 4,58 %, Lutte ouvrière 1,70 % et l’Union populaire et républicaine 1,48 %.

L’abstention atteint un niveau record

Plus de deux Français sur trois ont choisi dimanche de ne pas se rendre aux urnes. L’abstention atteint un niveau record (66,1 %) pour un premier tour des régionales.

Le flou autour des enjeux de ces élections régionales et départementales, renforcé par une campagne plus nationale que locale, participe à la faible mobilisation. 

À cela s’ajoutent les répercussions économiques et sociales liées au Covid. Celles-ci continuent à inquiéter les Français. Les prochains départs en vacances d’été, après plus d’un an de vie en pandémie, ne sont également pas de nature à augmenter la mobilisation des électeurs. Enfin, il existe un acte militant d’une partie des abstentionnistes de rejeter l’offre politique.

Dans la même rubrique

La salade LR sera finalement… parisienne !

La salade LR sera finalement… parisienne !

Avec plus de 60 % des voix, la patronne de la région Île-de-France a été désignée samedi par les adhérents LR candidate de la droite à la présidentielle. Valérie Pécresse devra réussir l’intégration des troupes des candidats battus, notamment celles d’Eric Ciotti qui annonce la création de son propre mouvement au sein du parti.

« La République Ensemble », ça vous parle ?

« La République Ensemble », ça vous parle ?

Marc Fesneau (Modem), conseiller régional et ministre en charge des relations avec le Parlement avait réuni à Chailles (41), une poignée d’amis afin de jaboter dans une langue estampillée LRE. Quésaco ? Politica explicite ce réseau politisé qui prépare le terrain présidentiable.

Le geste politique de l’entrée au Panthéon de Joséphine Baker

Le geste politique de l’entrée au Panthéon de Joséphine Baker

Sur décision du président de la République, la résistante franco-américaine Joséphine Baker a fait son entrée au Panthéon le 30 novembre 2021 et devient la première femme noire à trouver sa place dans ce temple républicain, à Paris. Quelle est la force symbolique de la panthéonisation de cette « combattante de la liberté » ?