Gildas Vieira, figure de proue citoyenne ou esbroufe de communication ?

« Aux armes, citoyens ! ». Sous la Révolution française, Gildas Vieira aurait pu être un « sans culottes », ruant dans les brancards parisiens. En 2021, il est un « sans étiquettes » dans le Loir-et-Cher. Dans son viseur immédiat, la course vers l’Élysée 2022, rien que ça ! Sous le vernis politiquement correct, quelles ambitions se cachent derrière l’ancien adjoint au maire de Blois ? Tangibles ou fantasmées ?
Par Émilie Rencien
21 septembre 2021
Affiche de Gildas Viera, candidat à l’élection présidentielle 2022. Illustration OTTILIE BUQUET / POLITICA
Affiche de Gildas Viera, candidat à l’élection présidentielle 2022. Illustration OTTILIE BUQUET / POLITICA

Tantôt ce personnage, qui aime à se présente comme humaniste et docteur en santé publique, fait sourire. Tantôt ce quadra, Blésois depuis 1985, agace. Certains vont même jusqu’à l’affubler du qualificatif « gourou » sur les réseaux sociaux !

Il faut reconnaître que depuis 2017, libéré de ses chaînes d’adjoint au maire PS de Blois en charge de la vie associative, des associations et des maisons de quartiers, lorgnant un temps sur le candidat Emmanuel Macron de l’époque, Gildas Vieira sait se vendre et créer le buzz.

Depuis qu’il a lancé son mouvement « La France Autrement » (La FRA) il y a quatre ans, il aura tout essayé. Un jour arborant l’écharpe tricolore sur les Champs-Élysées et les ronds-points entouré de Gilets jaunes, ou encore nettoyant les bords de Loire pollués par des déc...

La suite est réservée aux abonnés.

Accédez à tous les contenus de "Politica Mag" en illimité.

Soutenez un journalisme positif, non partisan et une rédaction indépendante.

 

S'abonner pour lire la suite...

Déjà abonné ? Se connecter

Dans la même rubrique

La salade LR sera finalement… parisienne !

La salade LR sera finalement… parisienne !

Avec plus de 60 % des voix, la patronne de la région Île-de-France a été désignée samedi par les adhérents LR candidate de la droite à la présidentielle. Valérie Pécresse devra réussir l’intégration des troupes des candidats battus, notamment celles d’Eric Ciotti qui annonce la création de son propre mouvement au sein du parti.

« La République Ensemble », ça vous parle ?

« La République Ensemble », ça vous parle ?

Marc Fesneau (Modem), conseiller régional et ministre en charge des relations avec le Parlement avait réuni à Chailles (41), une poignée d’amis afin de jaboter dans une langue estampillée LRE. Quésaco ? Politica explicite ce réseau politisé qui prépare le terrain présidentiable.

Le geste politique de l’entrée au Panthéon de Joséphine Baker

Le geste politique de l’entrée au Panthéon de Joséphine Baker

Sur décision du président de la République, la résistante franco-américaine Joséphine Baker a fait son entrée au Panthéon le 30 novembre 2021 et devient la première femme noire à trouver sa place dans ce temple républicain, à Paris. Quelle est la force symbolique de la panthéonisation de cette « combattante de la liberté » ?