La communauté chilienne du Loiret prépare le second tour de la présidentielle

Temps de lecture estimé : < 1 minute L’association Franco-Chilienne du Loiret organise, ce samedi 18 décembre 2021 à Saint-Jean-de-la-Ruelle, une rencontre projection-débat autour de la situation politique au Chili. A quelques heures du second tour de la présidentielle qui se tiendra, dimanche, le climat reste tendu.
Par Mourad Guichard
16 décembre 2021
Statue générale de Bernando O'Higgins sur la place Bulnes et Bicentenario Drapeau chilien - Santiago, Chili
Statue de Bernando O'Higgins sur la place Bulnes et Bicentenario à Santiago, Chili. DIEGO GRANDI

« Comme en France, l’extrême droite se trouve aux portes du pouvoir », commente José Luna, le président de l’association Franco-Chilienne du Loiret. « Nous reviendrons, en images, sur les mouvements populaires d’octobre 2019, comparables en certains points à ceux des Gilets jaunes, puis nous ouvrirons un débat sur la situation politique critique ». 

Plusieurs dizaines de Chiliens du Loiret devraient se rendre, dimanche 19 décembre, au lycée Luis Buñuel de Neuilly-sur-Seine (92) pour départager les deux finalistes de la présidentielle : Gabriel Boric, le progressiste et José Antonio Kast, le candidat d’extrême droite arrivé en tête au premier tour. 

Le Chili aujourd’hui « La révolte sociale » Projection-débat
Samedi 18 décembre 2021 à 14h30
École de musique salle Victor Jara 29, rue Bernard Million
45140 Saint-Jean-de-la-Ruelle 

Dans la même rubrique

Fêtes johanniques d’Orléans : une invitée peut en cacher un autre

Fêtes johanniques d’Orléans : une invitée peut en cacher un autre

Emmanuel Macron, Bernadette Chirac, François Mitterrand… l’invité officiel des Fêtes de Jeanne d’Arc à Orléans participe à la notoriété des festivités. Cette année, c’est Masha Kondakova, réalisatrice ukrainienne inconnue qui est sortie tardivement du chapeau. Explications !

Présidentielle : « Nous avons voté Macron la mort dans l’âme »

Présidentielle : « Nous avons voté Macron la mort dans l’âme »

Avec 58,5 % des suffrages, Emmanuel Macron a été réélu président de la République. Avant l’annonce du résultat, des partis de la gauche orléanaise, des syndicats, des mouvements féministes et des associations progressistes avaient appelé à un rassemblement pour clamer « Pas une voix pour Le Pen, pas de répit pour Macron ».

Présidentielle dans le Loiret : une fin de campagne contrastée

Présidentielle dans le Loiret : une fin de campagne contrastée

Dernière ligne droite de l’élection présidentielle pour les militants de la France Insoumise dont le candidat flirte avec les 17 % d’intentions de vote. Les écologistes préparent eux les législatives conscients des chances limitées de leur candidat. À l’extrême droite, harcèlement moral, luttes de pouvoirs et coups bas, rythment les derniers instants de la campagne de Reconquête Loiret.