L’audit de l’ère Perruchot en Loir-et-Cher en bonne voie…

Au Conseil départemental, le feuilleton se poursuit. La saison en cours de cette fameuse série se déroule depuis Blois avec un nouvel épisode daté de ce 8 novembre : l’audit financier tant escompté est accepté, la majorité a plié... Seulement à moitié ! Pour celles et ceux qui l’auraient manqué, Politica enclenche le replay.
Par Émilie Rencien
10 novembre 2021
Pascal Bioulac au Conseil départemental de Loir-et-Cher
Pascal Bioulac, groupe « La droite républicaine pour le Loir-et-Cher » à Blois le 8 novembre 2021. ARP / POLITICA

« C’est une poupée qui fait non, non, non, non. Toute la journée, elle fait non, non, non, non ». Ce fut une nouvelle mélodie populaire jouée le 11 octobre 2021 dans l’enceinte de l’Hôtel du Département de Loir-et-Cher. Ce lundi-là, la session de débat d’orientations budgétaires avait été plus que mouvementée et crispée dans la salle Kléber-Loustau à Blois. À l’unisson, déterminés, quatorze conseillers départementaux* avaient souhaité un audit indépendant, dans l’objectif « d’apporter la preuve à nos concitoyens que pas un seul euro confié à la gestion de notre assemblée n’a servi l’intérêt personnel d’un élu ». Comprenez, pour lever tout doute à la suite des « Pandora papers » et moult misérables affaires privées du patron précédent, Nicolas Perruchot, que personne n’ignore plus désormai...

La suite est réservée aux abonnés.

Accédez à tous les contenus de "Politica Mag" en illimité.

Soutenez un journalisme positif, non partisan et une rédaction indépendante.

 

S'abonner pour lire la suite...

Déjà abonné ? Se connecter

Dans la même rubrique

La salade LR sera finalement… parisienne !

La salade LR sera finalement… parisienne !

Avec plus de 60 % des voix, la patronne de la région Île-de-France a été désignée samedi par les adhérents LR candidate de la droite à la présidentielle. Valérie Pécresse devra réussir l’intégration des troupes des candidats battus, notamment celles d’Eric Ciotti qui annonce la création de son propre mouvement au sein du parti.

« La République Ensemble », ça vous parle ?

« La République Ensemble », ça vous parle ?

Marc Fesneau (Modem), conseiller régional et ministre en charge des relations avec le Parlement avait réuni à Chailles (41), une poignée d’amis afin de jaboter dans une langue estampillée LRE. Quésaco ? Politica explicite ce réseau politisé qui prépare le terrain présidentiable.

Le geste politique de l’entrée au Panthéon de Joséphine Baker

Le geste politique de l’entrée au Panthéon de Joséphine Baker

Sur décision du président de la République, la résistante franco-américaine Joséphine Baker a fait son entrée au Panthéon le 30 novembre 2021 et devient la première femme noire à trouver sa place dans ce temple républicain, à Paris. Quelle est la force symbolique de la panthéonisation de cette « combattante de la liberté » ?