Les maires de Tours et Joué candidats à la Métropole tourangelle

La démission de Wilfried Schwartz de la présidence n’attendra finalement pas septembre. Les maires de Tours et Joué sont candidats pour lui succéder.
Par La Rédaction
6 juillet 2021

Dans son article publié mardi 6 juillet, La Nouvelle République revient sur la difficile désignation du futur président de la métropole tourangelle à la suite de la démission de Wilfried Schwartz.

La préfète d’Indre-et-Loire Marie Lajus a validé lundi 5 juillet la démission de Wilfried Schwartz, ouvrant la voie à la tenue d’un conseil métropolitain dimanche 11 juillet pour désigner le nouvel exécutif. Emmanuel Denis (49 ans, écologiste) et Frédéric Augis (47 ans, divers droite), maires respectifs de Tours et Joué, les deux plus grandes villes du département, sont à ce jour les deux candidats déclarés à la présidence.

Lors du bureau exécutif de lundi, réunissant les 22 maires et les vice-présidents, Wilfried Schwartz a bien acté son retrait alors que l’hypothèse de son maintien jusqu’en septembre avait été évoquée. Il s’agit d’un nouveau rebondissement dans le feuilleton politique que vit Tours Métropole Val de Loire (TMVL).


Lire aussi
Le président de Tours Métropole Wilfried Schwartz démissionne


Pour rappel, mercredi 23 juin, Wilfried Schwartz avait annoncé son intention de démissionner pour se consacrer au Département (il a été élu dimanche 27 juin) et à son mandat de maire.
Derrière cette version officielle se dessinait une autre, plus embarrassante : un climat très tendu entre les agents et le président avec, en point d’orgue, deux altercations récentes, dont la dernière avec son propre directeur de cabinet.

La campagne à la présidence métropolitaine a officiellement débuté. D’ici l’élection, la course aux voix est lancée. Il en faudra 44 (la majorité plus une) pour être élu dès le premier tour.

À lire en intégralité sur La Nouvelle République

Dans la même rubrique

Romain Roy, lauréat en bande organisée ?

Le Groupe Roy Énergie vient d’être auréolé des « Trophées de l’entreprise du Loiret ». Une jolie performance pour Romain Roy, patron du groupe et adjoint au maire d’Orléans qui siège aux côtés de Michel Martin, dirigeant du groupe Orcom coorganisateur des récompenses.

Jean Castex – Marc Gricourt  : ça balance pas mal à Blois

Jean Castex – Marc Gricourt : ça balance pas mal à Blois

Encore un déplacement pour rien, ont grommelé certains. Pourtant, la visite officielle du Premier ministre samedi 20 novembre à Blois s’inscrivait dans un cadre localement sérieux et d’importance nationale, l’ouverture ce jour même d’une exposition sur les « Arts de l’Islam ».