Loir-et-cher / Blois
Jean-Luc Brault, ce n’est qu’un au revoir…

Jean-Luc Brault, ce n’est qu’un au revoir…

Temps de lecture estimé : 5 minutes En Loir-et-Cher, les histoires se succèdent sans forcément se ressembler. La dernière nouvelle qui crée date est la démission du maire de la commune nouvelle, Le Controis-en-Sologne, en place depuis 27 ans. Pour autant, politiquement, Jean-Luc Brault n’a pas encore prononcé son dernier mot.

Vendôme, Vuitton, alligators et animaux politiques

Vendôme, Vuitton, alligators et animaux politiques

Temps de lecture estimé : 4 minutes En France, il existe une ville dénommée Vendôme. Mais ce n’est pas à Paris. Plutôt en ruralité, dans le Loir-et-Cher. Et c’est justement là que le groupe LVMH y a posé ses ateliers de confection de sacs à main de haute facture. Un acte d’apparence militante qui cache un business très avisé. Politica y était ce mardi 22 février.

L’animaliste Hélène Thouy au pays des chasseurs solognots

L’animaliste Hélène Thouy au pays des chasseurs solognots

Temps de lecture estimé : 4 minutes Avant un meeting salle Eiffel à Orléans (45), l’avocate du barreau de Bordeaux, candidate présidentiable du Parti animaliste, a chaussé des bottes samedi 12 février, pas du tout gênée de marcher dans la boue de Loir-et-Cher. Et pas n’importe où : à Chaumont-sur-Tharonne, paradis pour propriétaires de domaines de chasse. Enfer pour d’aucuns, qui abrite pourtant un sanctuaire animalier.

Après le fatras Perruchot, le reconquérant Peltier !

Après le fatras Perruchot, le reconquérant Peltier !

Temps de lecture estimé : 4 minutes Inutile de seriner les remous causés par les affaires judiciaires de Nicolas Perruchot président du Loir-et-Cher. En 2022, c’est au leader de la majorité départementale, Guillaume Peltier de pimenter cette assemblée en plein weekend de l’Épiphanie, délaissant ses rois LR au profit d’un autre couronne. Depuis ce 9 janvier, il signe d’un Z qui veut dire Zemmour.

EELV 41 : une incinération qui nourrit le feu de la discorde

EELV 41 : une incinération qui nourrit le feu de la discorde

Temps de lecture estimé : 3 minutes Les Verts du Loir-et-Cher questionnent et surtout, pilonnent un projet à la suite de la consultation préalable qui s’est déroulée du 23 novembre au 19 décembre 2021 sur une dizaine de communes d’Agglopolys. Ce qui leur hérisse le poil ? La construction d’une nouvelle ligne d’incinération.

Quand la politique nationale s’entremêle dans l’échiquier politicien local

Quand la politique nationale s’entremêle dans l’échiquier politicien local

Temps de lecture estimé : 3 minutes Par sa proximité géographique avec le bassin parisien, le Loir-et-Cher est une terre promise pour les visiteurs hexagonaux de tous acabits. Ce département rural et central est a fortiori régulièrement l’épicentre d’une cartographie de ponts, souvent anciens, dont les arches surbrillent à l’approche d’échéances électorales. Exemples récents à l’appui.

Audit Perruchot au rebut : Philippe Gouet mène 16 à 14

Audit Perruchot au rebut : Philippe Gouet mène 16 à 14

Temps de lecture estimé : 3 minutes Après la débandade Perruchot le feuilleton à remous suit son long cours au Conseil départemental de Loir-et-Cher. La session extraordinaire vouée à lever tout doute sur le bon usage des deniers publics pendant le règne de l’ex-président aura profité à la majorité UPLC tenue par le trio Gouet — Lhéritier — Peltier.

Jean Castex – Marc Gricourt  : ça balance pas mal à Blois

Jean Castex – Marc Gricourt : ça balance pas mal à Blois

Temps de lecture estimé : 4 minutes Encore un déplacement pour rien, ont grommelé certains. Pourtant, la visite officielle du Premier ministre samedi 20 novembre à Blois s’inscrivait dans un cadre localement sérieux et d’importance nationale, l’ouverture ce jour même d’une exposition sur les « Arts de l’Islam ».

Recours électoral contre Guillaume Peltier : la langue de Gilles Clément se délie

Recours électoral contre Guillaume Peltier : la langue de Gilles Clément se délie

Temps de lecture estimé : 4 minutes La procédure administrative en annulation engagée contre Guillaume Peltier par un militant communiste à la suite des élections départementales de juin 2021 sur le canton de Chambord s’avère plus que jamais d’actualité. D’autant plus quand dans l’histoire, le premier concerné, le maire de Mont-Près-Chambord, Gilles Clément, s’exprime enfin !