Michel Barnier joue collectif et mise sur « sa stature d’homme d’État »

En meeting à Orléans, Michel Barnier a présenté les grandes lignes de son projet pour la France. Le candidat à l’investiture à droite à l’élection présidentielle veut croire que sa longue expérience dans les arcanes du pouvoir, en France et en Europe, constitue son atout maître. Il se pose en rassembleur d’une équipe de droite soudée où chacun aurait sa place et qu’il pourrait opportunément mener.
Par Alberto Rodriguez Pérez
8 novembre 2021
Michel Barnier en meeting à Orléans.
Michel Barnier lors d’un meeting de campagne à Orléans (Loiret), le 5 novembre 2021. ARP / POLITICA

L’ancien négociateur en chef du Brexit poursuit son chemin avant le congrès LR qui désignera son candidat le 4 décembre. Il s’est arrêté à la salle Eiffel ce vendredi 5 novembre secondé par un noyau d’élus loirétains dont le député Claude de Ganay, le maire d’Orléans et président de la fédération LR du Loiret Serge Grouard ou encore Constance de Pélichy conseillère régionale et maire de La Ferté Saint Aubin. La députée Marianne Dubois, les sénateurs Hugues Saury et Jean-Noël Cardoux lui avaient annoncé son soutien, eux aussi.

Michel Barnier veut croire que sa longue expérience du pouvoir constitue son atout maître. Quasiment cinquante ans d’une vie politique bien remplie : plus jeune conseiller général de France à 22 ans ; benjamin des députés ; plus jeune président du c...

La suite est réservée aux abonnés.

Accédez à tous les contenus de "Politica Mag" en illimité.

Soutenez un journalisme positif, non partisan et une rédaction indépendante.

 

S'abonner pour lire la suite...

Déjà abonné ? Se connecter

Dans la même rubrique

La salade LR sera finalement… parisienne !

La salade LR sera finalement… parisienne !

Avec plus de 60 % des voix, la patronne de la région Île-de-France a été désignée samedi par les adhérents LR candidate de la droite à la présidentielle. Valérie Pécresse devra réussir l’intégration des troupes des candidats battus, notamment celles d’Eric Ciotti qui annonce la création de son propre mouvement au sein du parti.

Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse à Salbris, carte LR en poche

Présidentielle 2022 : Valérie Pécresse à Salbris, carte LR en poche

La présidente de la région Île-de-France, candidate à l’investiture de droite pour 2022, était en goguette ce vendredi 22 octobre, en Sologne (41), dans le cadre de son « Tour de France des solutions ». Elle est apparue rayonnante, le discours en panache afin de convaincre les initiés en amont du congrès des Républicains fixé au 4 décembre.

Gildas Vieira, figure de proue citoyenne ou esbroufe de communication ?

Gildas Vieira, figure de proue citoyenne ou esbroufe de communication ?

« Aux armes, citoyens ! ». Sous la Révolution française, Gildas Vieira aurait pu être un « sans culottes », ruant dans les brancards parisiens. En 2021, il est un « sans étiquettes » dans le Loir-et-Cher. Dans son viseur immédiat, la course vers l’Élysée 2022, rien que ça ! Sous le vernis politiquement correct, quelles ambitions se cachent derrière l’ancien adjoint au maire de Blois ? Tangibles ou fantasmées ?

Bertrand et Peltier dans le pré, et plus si affinités

Bertrand et Peltier dans le pré, et plus si affinités

Le président de la région Hauts-de-France et le député LR de Loir-et-Cher vont-ils se tailler la part du lion présidentiel en 2022 ? En ruralité, l’alliance des deux hommes, en visite à Saint-Aignan-sur-Cher ce 1er septembre, fait d’ores et déjà causer, d’autant plus après la débandade Perruchot.