Orléans bascule à gauche : « Serge Grouard a été sanctionné par les électeurs »

Le virage à gauche de trois cantons orléanais dimanche 27 juin rééquilibre le contexte politique de la ville. Dans chaque binôme de droite battu figurait au moins un membre de la majorité municipale de Serge Grouard (LR).
Par La Rédaction
29 juin 2021
Bureau de vote à Orléans
Bureau de vote à Orléans dimanche 27 juin. ARP / POLITICA

Dans l’article paru ce mardi 29 juin, La République du Centre qualifie de secousse sismique les résultats des élections départementales à Orléans.

Sur le canton Orléans 2, au sud de la Loire, écrit Nicolas Da Cunha. « le duo écologiste Hugues Raimbourg et Christine Tellier (50,1 %) a indiqué la sortie du conseil départemental à Jean-Paul Imbault, adjoint à la ville-jardin, et Nathalie Kerrien, membre du cabinet du maire d’Orléans (49,9 %) ».

Un peu plus au nord, poursuit-il, « le binôme communiste Dominique Tripet et Mathieu Gallois (50,8 %) a conquis le canton Orléans 3 à Alain Touchard, maire d’Ormes, et Béatrice Barruel, adjointe orléanaise à l’urbanisme (49,2 %) ».
« La troisième secousse a été ressentie à l’est, dans le canton Orléans 4. Le binôme Baptiste Chapuis (PS) et Karine Harribey (PC) a surpris (52,6 %) celui soutenu par les LR, Olivier Geffroy, conseiller municipal de la majorité orléanaise, et Florence Carré, adjointe chargée des quartiers est (47,4 %). »

Une lecture partagée par Dominique Tripet. L’élue municipale d’opposition évoque un troisième tour des municipales un an après l’élection de M. Grouard. « Il a été clairement sanctionné par les électeurs, c’est un véritable désaveu. »

Et au sénateur socialiste Jean-Pierre Sueur de nuancer la question : «Orléans n’est pas aussi à droite que les derniers scrutins l’avaient montré. La situation tend à se rééquilibrer. Quant à l’hypothèse d’un vote de contestation contre Serge Grouard il tempère en affirmant « en tout cas, il n’est pas sorti vainqueur…»

Article à lire en intégralité sur La République du Centre

Dans la même rubrique

Romain Roy, lauréat en bande organisée ?

Le Groupe Roy Énergie vient d’être auréolé des « Trophées de l’entreprise du Loiret ». Une jolie performance pour Romain Roy, patron du groupe et adjoint au maire d’Orléans qui siège aux côtés de Michel Martin, dirigeant du groupe Orcom coorganisateur des récompenses.