« Pandora Papers » : du Loir-et-Cher aux Seychelles, la société offshore de Nicolas Perruchot

Dans une enquête en date du 5 octobre 2021, Le Monde met en cause l’ancien maire de Blois, qui fut aussi député et président du département, pour de possibles malversations financières. En 2012, Nicolas Perruchot a créé une société offshore dans l’océan Indien.
Par La Rédaction
5 octobre 2021
Nicolas Perruchot à Blois
Nicolas Perruchot à Blois. Archives ARP

Cette article à récemment été mis à jour le 7 octobre 2021

La fuite de données confidentielles sur les paradis fiscaux, à laquelle Le Monde a eu accès en collaboration avec le Consortium international des journalistes d’investigation (ICIJ), révèle que l’ancien président du conseil départemental du Loir-et-Cher a fait créer, en 2012, une société aux Seychelles. Cet archipel de 116 îles à l’est de l’Afrique, dans l’océan Indien, est considéré par L’Union européenne comme un pays parmi les « territoires non coopératifs » en matière de fiscalité.

Comme député, Nicolas Perruchot faisait partie du groupe d’amitié France-Seychelles. Selon Le Monde, il aurait demandé en octobre 2012, à SFM, un cabinet suisse spécialisé dans les structures offshore, la création d’une société seychelloise, baptisée Black Tree Holdings Incorporated. Selon les documents, cette coquille devait servir à ouvrir un compte bancaire en Suisse. L’opération lui coûte 2 140 euros. Et, dès le mois d’août 2013, il doit débourser 1 420 euros pour renouveler la structure.

« Dans les pays développés, les gens qui ont de grosses fortunes ne sont pas, en général, des exilés fiscaux. Quant aux autres, ils prennent leurs responsabilités. »

Nicolas Perruchot devant ses collègues députés, le 21 octobre 2010

M. Perruchot s’est-il tourné vers les Seychelles et la Suisse pour y mettre à l’abri des regards indiscrets une partie de l’argent reçu en tant qu’élu ? Contacté par Le Monde, il a indiqué par mail, le 20 septembre, avoir « transmis la demande à Me Leterme, avocat, qui gère désormais ce type de demande pour son compte. Il enverra le lendemain les éléments ». Sollicité à plusieurs reprises par les journalistes du quotidien, l’avocat n’a pas répondu.

La révélation de l’histoire seychelloise apparaît comme le dernier épisode de la dégringolade que connaît, depuis plusieurs mois, l’ancien homme fort du Loir-et-Cher, qui a renoncé à briguer en juin un nouveau mandat à la tête du département.

Dans la même rubrique

Reconquête Loiret : le référent départemental bientôt débarqué

Reconquête Loiret : le référent départemental bientôt débarqué

Les tensions qui agitent Reconquête dans le Loiret aboutissent au limogeage du référent fédéral Valentin Blelly, ponctuant une information révélée par Politica Mag. Il est officiellement « promu » à la tête de la nouvelle cellule de coordination régionale des partis frères.

À Châteaudun, Éric Zemmour brosse le monde rural dans le sens du poil

À Châteaudun, Éric Zemmour brosse le monde rural dans le sens du poil

Le candidat à la présidentielle a réuni plusieurs centaines de militants et sympathisants ce vendredi soir, à Châteaudun à l’occasion de son meeting régional de campagne. Il y a dit son attachement à la ruralité et aux Français implantés en périphérie des grandes villes.

Présidentielle 2022 : le Blésois Gildas Vieira graffité à la bombe noire…

Présidentielle 2022 : le Blésois Gildas Vieira graffité à la bombe noire…

En vœux-tu en voilà… Nous nous souviendrons de la permanence du candidat LR à la mairie de Blois à la façade vitrée criblée d’impacts de balles en octobre 2019. C’est un autre élu de cette localité qui a fait l’objet en ce début 2022 de signes distinctifs déplacés apposés sur la vitrine de son QG.

« La belle maison » : conseil de lecture amical d’Orléans Mag

« La belle maison » : conseil de lecture amical d’Orléans Mag

Dans son numéro double de décembre 2021et janvier 2022, le journal municipal Orléans Mag propose des idées de lecture. En tête des livres sur la Loire, l’histoire d’Orléans et les grandes signatures de la littérature jeunesse, on découvre le roman « La belle maison ».

EELV 41 : une incinération qui nourrit le feu de la discorde

EELV 41 : une incinération qui nourrit le feu de la discorde

Les Verts du Loir-et-Cher questionnent et surtout, pilonnent un projet à la suite de la consultation préalable qui s’est déroulée du 23 novembre au 19 décembre 2021 sur une dizaine de communes d’Agglopolys. Ce qui leur hérisse le poil ? La construction d’une nouvelle ligne d’incinération.