Pour un nouveau modèle républicain : Liberté, Parité, Égalité, Solidarité

Temps de lecture estimé : 2 minutes Dans le cadre de la Journée internationale des droits des femmes, l’association Elles aussi 45 s’adresse aux Parlementaires qui légifèrent et aux candidat.e.s aux élections présidentielles.
Par La Rédaction
7 mars 2022
Journée internationale des droits des femmes
À la veille du 8 Mars, Elles aussi 45 lance un appel aux candidates et candidats à l’élection présidentielle pour un nouveau modèle républicain. POLITICA/DR

TRIBUNE. Engagées pour une démocratie paritaire, depuis trois décennies au sein du réseau Elles aussi, nous lançons cet appel à l’adresse des candidates et candidats à l’élection présidentielle, nous leur demandons d’intégrer dans leur projet d’avenir pour la France certains points cruciaux venus de nos expériences de femmes. Ils concernent l’ensemble de la société.

Liberté. Respect pour les compétences des femmes, leur dignité et leur intégrité

Il faut lever les freins qui entravent les femmes dans leur « pouvoir-faire » et leurs aspirations. Ce sont en premier lieu le sexisme et la misogynie à reconnaître dans la loi au même titre que le racisme et l’antisémitisme. Le patriarcat, paradigme de toute domination, a maintenu une oppression millénaire sur le corps des femmes. En France, malgré des progrès considérables dans la citoyenneté, les violences perdurent contre les femmes, injures, coups, viols, meurtres, dans une guerre sans fin qui touche tous les milieux. C’est une longue révolution culturelle à poursuivre, dans un système androcentré, où le masculin représente l’espèce humaine.

Parité, partout, pour une démocratie aboutie

Le processus législatif initié en 2000 a levé l’exclusion faite aux femmes, leur a donné un droit de présence en politique. L’ambition des fondatrices d’Elles aussi allait au-delà : ne pas réduire la parité politique à un quota 50-50, en faire le levier d’une transformation du pouvoir vers un véritable partenariat femmes-hommes pour un bien commun. Les femmes sont encore trop souvent éloignées des instances de décision et d’exécution les plus puissantes. Cependant, des femmes élues, ou en associations, agissent localement, incarnent les promesses du mouvement paritaire. Notre société n’est plus exclusivement dirigée par des hommes.

Égalité femmes-hommes dans les politiques publiques

D’abord, l’indépendance économique, une des clés de la liberté avec la maîtrise de la fécondité, est loin d’être acquise pour chacune. Les femmes apportent à la société leur force de travail dont seule l’activité professionnelle est reconnue et comptabilisée. Elles assurent le renouvellement des générations. Mais de cet apport vital à la société, elles sont indirectement toutes pénalisées. On en connaît les raisons : assignation au sein de la famille, temps partiel, avec des conséquences désastreuses sur le revenu et la retraite, qui les exposent davantage à la pauvreté, particulièrement les mères isolées. La grande cause de l’égalité doit être fermement reprise en considérant les contributions des femmes à la société dans tous les domaines, y compris non marchands.

Solidarité. Prendre soin du vivant humain et de l’environnement naturel

La crise sanitaire nous a fait prendre conscience de la vulnérabilité humaine, et de notre interdépendance avec l’environnement dégradé sans retour, par notre activité économique prédatrice de la nature. Elle a mis en évidence les activités essentielles à l’entretien de la vie. Elle a révélé les inégalités de genre et de classe qui traversent notre société, en sortant de l’invisibilité les métiers du care, où sont les plus précaires, surtout des femmes. Il faut revaloriser ces emplois au vu de leur importance vitale, clé de voûte de notre système économique.

Le réseau Elles aussi, solidaire de toutes celles et ceux qui luttent pour la reconnaissance de leurs droits fondamentaux, et pour rendre ce monde vivable et hospitalier.

Danièle Bouchoule
Coprésidente du réseau national Elles aussi
Responsable de l’antenne Elles aussi du Loiret et du Centre-Val de Loire

Dans la même rubrique

Union de la gauche : entre grande histoire et petits arrangements électoraux

Union de la gauche : entre grande histoire et petits arrangements électoraux

Après l’accord, dimanche soir, entre La France Insoumise (LFI) et les écologistes, les discussions se poursuivent avec le Parti communiste français (PCF) et le Parti socialiste (PS) pour les législatives. Certains évoquent le Front Populaire de 1936. D’autres le congrès d’Épinay de 1971, avec cette fois-ci, l’alliance derrière la force la plus radicale. Nouveau fait historique ou petits arrangements électoraux ?

Fêtes johanniques d’Orléans : une invitée peut en cacher un autre

Fêtes johanniques d’Orléans : une invitée peut en cacher un autre

Emmanuel Macron, Bernadette Chirac, François Mitterrand… l’invité officiel des Fêtes de Jeanne d’Arc à Orléans participe à la notoriété des festivités. Cette année, c’est Masha Kondakova, réalisatrice ukrainienne inconnue qui est sortie tardivement du chapeau. Explications !

Avec le Digital Service Act, l’UE met au pas les réseaux sociaux

Avec le Digital Service Act, l’UE met au pas les réseaux sociaux

Alors qu’Elon Musk rachète Twitter et promet un vent de liberté sur les contenus publiés sur le réseau social, le Parlement européen a adopté le Digital Service Act. Dorénavant, ce ne sont plus les plateformes et les médias sociaux qui dictent leurs règles, mais l’UE qui fixe le cadre numérique à respecter sur son territoire.

Pourquoi Marine Le Pen n’est pas la candidate des territoires ruraux 

Pourquoi Marine Le Pen n’est pas la candidate des territoires ruraux 

La candidate du Rassemblement national s’est longuement présentée aux médias comme une ardente protectrice de la « France des oubliés », vaste magma chimérique regroupant villes moyennes, petits bourgs et villages. Progressivement s’imposerait l’idée que Marine Le Pen serait la porte-voix de nos territoires.

Présidentielles : au deuxième tour, on élimine…

Présidentielles : au deuxième tour, on élimine…

Une victoire de l’extrême droite dimanche 24 avril se traduirait-elle par un changement de civilisation en rupture avec les Lumières ? La banalisation progressive du Front national hier, du Rassemblement national aujourd’hui, et de leur même candidate, Mme Le Pen, ne doit en aucun cas faire oublier la nature de leur programme, porteur de régression économique, sociale et culturelle.

Présidentielle 2022 : surmonter la fatigue démocratique

Présidentielle 2022 : surmonter la fatigue démocratique

À moins de dix jours du premier tour de la présidentielle, alors que les candidats entrent dans le dur de la campagne, seuls 67 % des Français se disent certains d’aller voter. Pourtant, les enjeux importants du moment devraient inciter à la mobilisation. Candidats, médias et citoyens ont leur responsabilité dans cette apathie ambiante.