Réélu, François Bonneau donne une tonalité d’urgence au début de son mandat

Le président sortant a été, sans surprise, largement porté à la tête de la région Centre-Val de Loire grâce aux votes des conseillers de sa majorité.
Par Alberto Rodriguez Pérez
2 juillet 2021
François Bonneau à l'Hôtel de région.
François Bonneau lors de son discours d'installation vendredi 2 juillet 2021 à l'Hôtel de région à Orléans. ARP / POLITICA

François Bonneau, 67 ans, a été réélu sous les acclamations et sans surprise président du conseil régional du Centre-Val de Loire, vendredi matin 2 juillet à Orléans. M. Bonneau (PS) a obtenu 42 voix des 77 conseillers régionaux sortis des urnes ce dimanche 27 juin.

Seul Aleksandar Nikolic s’est présenté face au prétendant socialiste. Le leader du Rassemblement national a recueilli les 13 voix de son groupe. Les 13 élus de droite et du centre (LR-UDI) et les 9 de la liste Modem/LREM ont voté blanc.

La gauche sort sensiblement renforcée des élections régionales avec trois élus de plus par rapport au mandat précédent. La majorité de gauche comptait désormais 42 représentants, répartis entre trois groupes au sein de l’hémicycle : PS – Radicaux de gauche- divers gauche, EELV – LFI et PCF. Un projet commun mais des sensibilités différentes.

La nouvelle assemblée régionale applaudit l’élection de François Bonneau à la présidence. ARP / POLITICA

Des états généraux sur la jeunesse, l’économie et l’emploi…

Lors de son premier discours de président réélu, François Bonneau a inscrit sa troisième mandature sous le signe de la transformation. « Ma volonté est de faire un mandat de transition et d’accélération pour une région rayonnante et attractive, solidaire et porteuse d’emplois, exemplaire dans ses engagements pour plus d’inclusion, de justice sociale et plus de protection de l’environnement. »

Appliquer ses promesses, assumer ses valeurs, agir sans tarder. M. Bonneau a annoncé l’organisation de deux États généraux dès cet automne, sur la jeunesse et sur l’économie et l’emploi. « Concernant la jeunesse, qui redoute d’être la génération condamnée, nous voulons intensifier les liens avec les jeunes pour faire évoluer les outils d’intervention que nous avons en leur direction. »

Le chef de l’exécutif régional souhaite aussi consulter pour maximiser les politiques économiques et de formation des demandeurs d’emploi et des jeunes. Et sa priorité, tout au long de l’été, reste le « soutien au tourisme, à la restauration et l’hôtellerie si violemment éprouvés pendant la crise ». Cet appui passe notamment par le développement de campagnes de communication sur l’offre en direction des habitants franciliens.

François Bonneau
Séance d’installation de la nouvelle majorité régionale à l’Hôtel de région à Orléans le 2 juillet 2021. ARP / POLITICA

L’exécutif régional

Président : François Bonneau (PS)
1er Vice-Président : Marc Gricourt (PS) – Finances, personnel
2e Vice-Président : Charles Fournier (EELV) – Climat, transformations écologiques et sociales, économie sociale et solidaire, vie associative
3e Vice-Président : Carole Canette (PS) – Lycées, éducation, orientation, jeunesse , vie lycéenne
4e Vice-Président : Harold Huwart (Mouvement radical) – Économie, tourisme, Europe, numérique
5e Vice-Président : Delphine Benassy (DVG) – Culture, coopération
6e Vice-Président : Philippe Fournié (PS) – Mobilités, transports, intermodalités
7e Vice-Président : Sylvie Dubois (PCF) – Santé, prévention
8e Vice-Président :Jean-François Bridet (EELV) – Transition énergétique, biodiversité, eau, air
9e Vice-Président : Magali Bessard (PCF) – Égalité femmes / hommes, formations sanitaires et sociales
10e Vice-Président :Dominique Roullet (PS) – Développement des territoires, contractualisation
11e Vice-Président : Anne Besnier (PS) – Enseignement supérieur, recherche, innovation
12e Vice-Président : Gaëlle Lahoreau – Divers écolo – (Démocratie permanente, citoyenneté, initiatives locales, éducation populaire)
13e Vice-Président : Jean-Patrick Gille – PS – (Emploi, formation professionnelle, insertion)
14e Vice-Président : Temanuata Girard — Divers écolo – (Agriculture, alimentation)

Dans la même rubrique

La salade LR sera finalement… parisienne !

La salade LR sera finalement… parisienne !

Avec plus de 60 % des voix, la patronne de la région Île-de-France a été désignée samedi par les adhérents LR candidate de la droite à la présidentielle. Valérie Pécresse devra réussir l’intégration des troupes des candidats battus, notamment celles d’Eric Ciotti qui annonce la création de son propre mouvement au sein du parti.

« La République Ensemble », ça vous parle ?

« La République Ensemble », ça vous parle ?

Marc Fesneau (Modem), conseiller régional et ministre en charge des relations avec le Parlement avait réuni à Chailles (41), une poignée d’amis afin de jaboter dans une langue estampillée LRE. Quésaco ? Politica explicite ce réseau politisé qui prépare le terrain présidentiable.

Le geste politique de l’entrée au Panthéon de Joséphine Baker

Le geste politique de l’entrée au Panthéon de Joséphine Baker

Sur décision du président de la République, la résistante franco-américaine Joséphine Baker a fait son entrée au Panthéon le 30 novembre 2021 et devient la première femme noire à trouver sa place dans ce temple républicain, à Paris. Quelle est la force symbolique de la panthéonisation de cette « combattante de la liberté » ?